Aujourd’hui, j’ai lutté avec ma ligne temporelle, pour savoir quand je pouvais rajouter des persos sans noyer le lecteur sous la masse de personnages secondaires. Je suis à la préparation de l’épisode 20 environ. C’est donc tout naturellement, que je me retrouve à écrire à presque minuit, une scène qui se passera saison 3 au moins, entre deux personnages qui se casseraient bien la gueule l’un l’autre. Surtout celui dont on n’attend pas qu’il soit violent. Son calme et sa retenue sont devenus presque flippants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *