La Chaîne (Routines – Partie 2)

Ce dossier est en 5 parties :

  1. La Motivation
  2. La Chaîne <- Vous êtes ici.
  3. Les Habitudes en paquet
  4. Petit à petit
  5. La Carte

Comme je le disais il y a quelques jours, la motivation est très utile pour démarrer une habitude, mais ça ne fait pas tout. Il faut rapidement mettre en place une routine.

Rien de bien compliqué à ça, dans la théorie. Il suffira de faire la première action, appelée déclencheur, qui peut être aussi simple que d’allumer la lumière ou de se lever et le reste suivra. Je ne vais pas vous mentir, un mois, c’est une moyenne, cela peut varier entre 21 et 60 jours selon les sources, les gens et l’habitude à mettre en place. Plus vous ferez de jours consécutifs, puis ça ira vite.

Vous allez cultiver une chaîne de jours où la tâche est accomplie. Vous pouvez utiliser une application, un site web, votre BuJo ou ScriBuJo selon l’habitude, un calendrier ou une simple feuille volante où vous noterez tous les jours où vous l’avez fait. Plus la chaîne sera longue et plus vous aurez envie de la continuer. Par contre, n’oubliez pas d’être compréhensif avec vous même, quand c’est nécessaire. Quand vous avez juste eu la méga flemme de vous lever, vous avez loupé, vous ne pouvez vous en prendre qu’à vous même, mais si vous aviez de la fièvre, là, ce n’est pas vraiment de votre faute (pour avoir de la fièvre peut être, mais pas pour être resté au lit parce que vous étiez malade). De même si vous n’êtes pas chez vous, certaines habitudes seront difficiles à déplacer, d’autres non. Il faut être objectif, réaliste et agir en conséquence. En cas de doutes, n’hésitez pas à en parler aux gens qui développent aussi des habitudes ou ici.

Une simple croix ou un coup de surligneur suffisent pour représenter l’habitude accomplie, pas besoin d’acheter un tampon correspondant à chaque habitude en passant des heures à faire un mois à la main et à la règle. Si vous avez déjà un tampon et que ça vous motive, pourquoi pas ? Mais il n’est pas question là de perdre du temps inutilement. C’est pour vous et vous seuls, à moins que vous ne décidiez de le montrer (sur les réseaux sociaux par exemple). Attention, si vous commencez à montrer vos chaînes, c’est à double tranchant : vous pourrez frimer si vous gérez, mais vous allez passer pour une nouille si vous vous plantez. Ça rajoute une pression sociale qui peut motiver (évoluer dans un groupe qui a les mêmes soucis ou les mêmes buts peut aussi vous aider) ou dans mon cas, complètement bloquer. Le fait de voir mes cases vides me déprime assez, je n’ai pas besoin de passer pour une donneuse de leçons « faites comme je dis, ne faites pas comme je fais » en prime. Mon but est de partager ce qui marche pour moi et ce que j’ai découvert, pas de me la péter ni devenir un random gourou de pseudo productivité. Bref, revenons à notre chaîne !

Il est important d’avoir un système pour voir la progression, rien que pour vous rappeler depuis vous le faites et depuis combien de temps vous tenez bon (les deux dates ne coïncidant pas forcément).

Si ça vous fait plaisir de décorer un peu, allez-y, sinon, ce n’est pas la peine. Le cerveau aime bien être récompensé pour ce genre de petites choses, comme l’endorphine quand vous avez fait du sport. Vous pouvez aussi vous prévoir des récompenses :

  • à chaque fois que vous avez validé une semaine,
  • fait 5 jours d’affilée
  • fait 15 jours en tout,
  • pour chaque mois où vous avez réussi à tenir presque tous les jours.

Ça peut être un nouveau calendrier, un surligneur, un tampon, une planche de gommettes, ou n’avoir rien à voir avec le schmilblick comme une sortie ciné, un resto ou un livre. Attention à mettre la récompense en proportion avec l’action.

Pour commencer, vous pouvez boire un verre d’eau au réveil tous les matins. Personnellement, ça m’aide à me réveiller et je sens la différence (je lutte encore pour boire suffisamment d’eau chaque jour, donc ça me rappelle en prime de ne pas oublier au cours de la journée). Comme je l’ai dit dans l’article précédent, il y a des astuces pour vous aider. Si vous avez une bouteille d’eau à côté du lit ou que chaque soir, vous mettez votre verre plein sur la table de chevet, ça réduira la résistance initiale. Notre cerveau est un flemmard, il n’aime pas le changement, donc il va trouver toutes les solutions possibles et imaginables pour vous en empêcher. L’appel de l’oreiller, la chaleur des draps, et tout le reste sont des exemples flagrants. Il faut réussir à dépasser ça, en toute circonstance et pour toute habitude.

À force de le faire tous les jours, à chaque fois, ce sera moins dur. Au bout d’un moment, vous boirez votre verre d’eau même s’il est dans la cuisine, de l’autre côté du bâtiment, qu’on est en hiver et que vous devez traverser le carrelage froid pieds nus. Il suffit de court-circuiter la flemme. Si vous avez une robe de chambre à portée de main et des chaussons confortables juste à l’endroit où vont aller vos pieds quand vous serez assis, ce sera beaucoup plus facile à le faire. OK, ce n’est pas vendeur dit comme ça, mais plutôt que de traiter les petites habitudes séparément, on va les traiter par paquet.

Mais ça, c’est une autre histoire…


Ce dossier est en 5 parties :

  1. La Motivation
  2. La Chaîne <- Vous êtes ici.
  3. Les Habitudes en paquet
  4. Petit à petit
  5. La Carte

8 réflexions au sujet de « La Chaîne (Routines – Partie 2) »

  1. Hoho, j’ai hâte de voir comment traiter les habitudes par « paquet » vu que d’habitude on conseille plutot de les prendre une par une ☺
    Si j’ai bien compris, il sagit de créer un environnement favorable qui va nous permettre de réaliser plus facilement l’habitude à mettre en place.
    Et je plussoie l’idée d’en faire tous les jours, au début c’est compliqué, puis après ça devient de plus en plus facile… J’arrive à me lever entre 6h15 (habitude à mettre en place) et 7h30 (si je me suis couchée tard la veille je m’autoflagelle pas non plus, l’habitude est sencée être vertueuse, pas destructice) les week-ends alors que je n’ai aucune obligation… et souvent je me réveille naturellement donc c’est trop chouette !

    1. Les paquets c’est pour les petits trucs. 🙂
      Oui, c’est l’idée et c’est cool si tu te réveille naturellement, que c’est ton rythme. Moi ça fait un moment que je ne me réveille plus à l’heure, il va falloir que je me penche sur le problème.

        1. Cool. Moi j’ai pas encore trouvé mon horaire, mais avec les semaines de sommeil en retard, le bruxisme et les choses externes à gérer, c’est un peu compliqué. Ceci dit, mes hommes ont compris que si j’avais pas mes routines matin et soir, c’était pas la peine de venir me parler. Un grand pas en avant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *