Les Habitudes en paquet (Routines – Partie 3)

Ce dossier est en 5 parties :

  1. La Motivation
  2. La Chaîne
  3. Les Habitudes en paquet <- Vous êtes ici.
  4. Petit à petit
  5. La Carte

Autant pour les grosses habitudes, il vaut les traiter au cas par cas, comme en rajouter une par mois pas plus (comme écrire pendant au moins 15 minutes, changer d’habitudes alimentaires, retirer une mauvaise habitude, etc.), autant pour les petits trucs, ce n’est pas aussi pertinent. Steve Scott appelle ça « habit stacking », donc je vais utiliser le terme habitudes en paquet.

Plutôt que de traiter chaque petite chose séparément, on va les mettre en place progressivement. Si vous avez déjà lu l’article sur le miracle morning (matin miracle) pour écrire (à venir en avril), vous pouvez avoir envie de mettre une routine de ce type en place. Elle s’articule autour de cinq étapes : faire le silence autour de soi et en soi, utiliser des affirmations, utiliser de la visualisation, faire circuler l’énergie, lire et écrire. Je suis persuadée qu’ajouter ça d’un coup, c’est trop. J’ai beau faire le matin miracle depuis des mois, la visualisation et l’affirmation, ce n’est toujours pas mon dada. J’ai commencé en faisant un peu de journal au réveil, tous les matins. Il me servait principalement à faire le bilan de la veille et a commencé à planifier un peu ma journée. Par la suite, je l’ai remplacé par le BuJo que j’ai intégré dans ma routine du matin. J’ai rajouté 2 3 choses qui me parlent et qui sont efficaces en plus des six étapes du matin miracle. Mais j’y étais très progressivement.

J’ai commencé par cinq minutes de journal. Puis j’ai rajouté cinq minutes de méditation. Puis dix minutes de méditation. Mais c’était délicat parce que si je le faisais avant journal risque de me rendormir et si je le faisais après le journal n’est plus très envie de faire. Du coup, je me suis imposé de boire mon verre d’eau et d’aller aux toilettes avant de faire la méditation. Si j’avais préparé ma journée la veille et que j’avais fait le bilan en journal avant de me coucher, ma méditation n’était pas parasitée par des pensées. Et si je sentais que j’avais des choses à noter, je les notais avant la méditation. Les routines ne sont pas des limites, c’est plus une carte à suivre. Vous pouvez très bien inverser ponctuellement les étapes. Il faut que ça marche pour vous, pas pour les autres. Et ce n’est pas fait pour leur plaire non plus.

Une fois l’eau, le journal et la méditation mis en place, j’ai rajouté deux minutes de visualisation et d’affirmation, que j’ai adapté avec de la pensée positive, parce que les affirmations ce n’est pas trop mon truc. Je préfère me dire « j’ai passé une super nuit, je vais passer une bonne journée » plutôt qu’une phrase un peu standard comme « je vais être productive aujourd’hui ». Après c’est une question de préférence personnelle. À nouveau, il faut trouver ce qui marche pour vous, testez et adaptez.

Ensuite quand je ne me levais pas trop tard, je lisais aussi dix minutes. La fiction avait tendance à me faire me rendormir donc je préfère lire du développement personnel. Comme j’ai un créneau plus long, plus tard dans la journée, pour lire des livres d’écriture, je ne commence pas ma journée par ça.

J’ai pris l’exemple du matin miracle, pouvez utiliser n’importe quoi. Voilà un cheminement type où chaque étape déclenche la suivante :

  • se réveiller
  • boire votre verre d’eau
  • aller aux toilettes
  • petit-déjeuner
  • toilette matinale
  • habillage
  • prendre son sac
  • mettre son manteau
  • mettre ses chaussures
  • prendre ses clés
  • partir

Vous pouvez rajouter tout ce que vous voulez, la seule « règle » c’est que pour prendre part un paquet d’habitude, il faut qu’elle fasse cinq minutes ou moins au départ. Une tâche de cinq minutes c’est assez facile, c’est assez rapide, la résistance est réduite. Une fois que vous avez l’enchaînement, qu’il est presque devenu facile, que vous avez vraiment pris le coup. Même que vous ne plus besoin d’y penser. Là, vous pouvez les rallonger, mais toujours en fonction de vous, de vos envies, et du temps vous avez.

Si je pouvais, je me lèverai à quatre heures du matin pour pouvoir commencer à écrire de cinq heures à sept heures avant que mes hommes arrivent dans le salon. Mais comme j’ai besoin de beaucoup d’heures de sommeil, il faudrait que je me couche en même temps que mon fils vers vingt heures et ce n’est pas possible parce que j’ai des choses à faire une fois qu’il est couché. Et j’aimerais aussi en profiter pour voir un peu mon compagnon qui rentre aux environs de dix-neuf heures. Donc je m’adapte.

Une des clés pour mettre en place des habitudes et des routines durables, et de commencer petit et d’augmenter au fur et à mesure.

Mais ça, c’est une autre histoire…


Ce dossier est en 5 parties :

  1. La Motivation
  2. La Chaîne
  3. Les Habitudes en paquet <- Vous êtes ici.
  4. Petit à petit
  5. La Carte

10 réflexions au sujet de « Les Habitudes en paquet (Routines – Partie 3) »

        1. J’ai trouvé ça sympa aussi, parce que
          bon, réserver un mois à « prendre un verre d’eau en se levant », je trouve que c’est une perte de temps.

          1. Après il pourrait aussi y avoir un échellonnage des petites habitudes, genre la 1ère semaine le verre d’eau, la 2ème semaine verre d’eau + écrire 5min etc… 😉

          2. C’est ce qu’il conseille dans l’ebook ouais. Je sais plus si c’est dans cet article ou un autre où je détaille comment j’ai mis en place de Miracle Morning. (J’ai toujours les allergies qui me mettent dans le cirage, mais ça commence à aller suffisament mieux pour reprendre l’écriture).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *