#writeastorychallenge 02/01/17

Ma participation de la journée pour #writeastorychallenge. En français et en anglais.
My participation of the day for #writeastorychallenge. English version below.


Mais il avait confiance. Elle portait son héritage. Il avait passé du temps à lui faire retenir des informations importantes, juste au cas où elle aurait à aller dans ce monde alternatif, post-médiéval préRenaissance. Il lui avait fait apprendre l’herboristerie, comme la médecine n’était pas développée quand il y avait été quinze ans auparavant.

Et il savait que son ami Emesto prendrait soin d’elle. Il était déjà une carte, comme Giovanni l’avait transformé lui-même. Il saurait quand elle irait dans ce monde, comme les Arcanes étaient liées à leur famille. Le Pape ne le trahirait pas lui ou sa famille. Pas après ce qu’ils avaient fait pour sauver deux enfants.

Giovanni se demanda si Renato parlait maintenant ? Si Valeria pouvait faire quelque chose sans être agressive avec tout le monde ? Le garçon avait fait des progrès pendant que Giovanni était retourné dans son monde, mais la fille était restée la même. Un faible sourire apparut sur ses lèvres, mais il le fit disparaître dès qu’il le sentit. Même si la petite Valeria était amusante à regarder quand elle lui avait demandé de partir sans meilleure raison que sa présence ne lui plaisait pas ; Donella souffrait, et mourrait à petit feu. Il n’y avait pas de place pour un sourire. Il n’y avait qu’un faible éclat d’espoir que personne n’entrevoyait à part lui.


But he had faith. She was to carry his heirloom. He spent time to make her remember useful information. Just in case she has to go on this post-medieval pre-Renaissance alternative world. He made her learnt herbs, as medicine wasn’t developed when he got there fifteen years ago.

And he know his friend Emesto would take care of her. His was already a card, as Giovanni changed him himself. He would know when she got into this world, as the Arcanas were linked to their family. The Pope wouldn’t betray him or his family. Not after what they did to save two children.

Giovanni wonders. Was Renato speaking now ? Could Valeria do something without being angry at everyone ? The boy made some progress while Giovanni was back in his world, but the girl was always the same. A feint smile showed on his lips but he erased it as soon as his felt it. Even if young Valeria was fun to watch as she asked to get away with no better explanation that it didn’t please her to have him around ; Donella was suffering, and slowly dying. There were no place for a smile. There were just a small glimpse of hope that no one except him knew about.

 


A demain pour la suite !
Stay tuned, new part tomorrow !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *