Défi de janvier

Janvier étant un mois compliqué, surtout le début, on va commencer par un défi facile. En prime, il n’aura lieu que sur la deuxième quinzaine. Il s’agit de prendre l’habitude d’écrire tous les jours un peu.

Par un peu, j’entends plusieurs choses :

1. Une quantité faisable tous les jours.
Je suis persuadée que quand on veut dégager cinq minutes pour écrire, parce que c’est important pour nous, on peut le faire. Vous avez forcément un moment que vous pouvez réserver pour ça. Même s’il s’agit de griffonner quelques mots pendant le petit déjeuner.

Voici quelques exemples :

  • pendant que le café coule ou que le thé chauffe et infuse
  • pendant la pause publicité de votre série à la télé
  • pendant le générique ou le rappel de l’épisode précédent
  • dans les transports en commun
  • en pensant à ce que vous allez écrire une fois que ce sera possible, surtout si vous êtes en voiture et que ce n’est pas vous qui roulez
  • pendant toutes les petites phases d’attente, comme aux courses à la caisse ou quand on attend que la machine à laver soit finie dans 3 minutes pour pouvoir plier le linge

Bref, vous voyez le topo.

2. Une quantité de mots adaptés à votre profil.
Si vous n’écrivez pas du tout régulièrement, vous commencez à vous y mettre, 50 mots, ce sera déjà pas mal. Si en plus, vous êtes overbooké, 25 mots, ça peut aussi le faire. Le tout est d’avoir quelques minutes où on se pose pour bosser.

Dans mon cas, 100 mots c’est un peu léger. J’écris presque tous les jours depuis plus de deux ans (je ne sais pas exactement quand, mais j’ai commencé un tableur exhaustif à partir d’août 2015, et à part les mois où je n’écrivais pas du tout à cause des vacances notamment, j’écrivais un peu presque tous les jours). Et comme j’écris sur 4TheWords (code parrainage : SFQSA06843 pour avoir des cadeaux), je fais 444 mots, le minimum requis pour maintenir une chaîne là-bas.

Le but n’est pas de se noyer dans un verre d’eau. Il faut que ce soit faisable, même limite facile. Il est toujours possible une fois lancé(e) de continuer. C’est un minimum à atteindre, pas un objectif à ne pas dépasser. Vous pourrez toujours augmenter progressivement chaque mois ou chaque saison, le tableur vous propose un nouvel objectif chaque mois selon le précédent.

N’hésiter pas à vous inscrire dans les commentaires, en mentionnant votre pseudo pour que je vous créé une page sur le tableur et de revenir régulièrement pour dire si vous avez réussi ou non. Et voici le fameux tableur (google sheets). Vous pouvez aussi revenir entre-temps pour faire des rapports réguliers, ici, sur l’événement Facebook (un nouveau chaque mois) ou #SBJ17 (notamment sur Twitter). Ce défi s’inscrit facilement dans les suivis hebdomadaires, et se poursuivi au-delà de janvier.

Il est aussi possible que la régularité ne soit pas pour vous, et que votre façon de faire ce soit un gros bloc une ou deux fois dans la semaine. Ça arrive, mais la plupart des écrivains accomplis vous conseilleront de quand même vous y mettre un peu tous les jours.

Enfin, il ne faut pas voir ça comme une corvée, mais plus comme une récompense : une mini bulle temporelle où c’est vous et l’écriture. Personne d’autre.
Avoir envie d’écrire toute la journée pour le faire au moment T, et avoir une raison de le faire, ce sera le petit coup de pouce qu’il vous faudra pour réussir à tenir les 15 jours. D’habitude, on conseille de maintenir une habitude au moins 21 jours, mais j’ai décidé de ne pas commencer le 7 janvier, parce que je n’ai pas encore repris mes marques depuis les fêtes. Et je ne dois pas être la seule.

Petit ajout de dernière minute : si vous révisez ou que vous corrigez un texte et que vous n’avez pas le temps d’écrire à coté, vous pouvez chronometrer combien de temps vous travaillez et mettre une équivalence (il faut déduire votre vitesse d’écriture habituelle en divisant le nombre de mots par le nombre de minutes passées à écrire puis multiplier par le temps que vous avez passé à corriger ou réviser).

Ce défi, comme la plupart des autres, est ouvert le reste de l’année. N’hésitez à venir en parler régulièrement pour donner des nouvelles, discuter des soucis, et encourager les autres. La plupart des défis viseront à mettre en place une habitude et à la tester ensemble. Si elle vous convient, vous la continuez aussi longtemps que vous le voulez. Si ce n’est pas le cas, autant la replacer par une autre.

Mais les habitudes, c’est une autre histoire…

16 réflexions au sujet de « Défi de janvier »

    1. Bienvenue et merci de participer. 🙂
      Je te conseillerai de prendre un objectif presque facile, mais comme je ne connais pas ton niveau et ta régularité. Ni si tu as fais une pause pour les fêtes. XD Mais avec le tableur tu pourras le changer si tu vois que c’est trop facile ou trop dur.

  1. Sympathique ton blog, moi qui adore écrire et qui aime bien tenir mon BuJo, je crois que je vais venir régulièrement par ici voir comment tu as conjugué les deux !
    Je suis bien tentée de participer à ce défi de janvier, ça devrait m’aider à me remettre à mon projet de série qui bat de l’aile depuis un moment… Je vais partir sur 50 mots pour l’instant, même si je pense qu’en théorie je devrais pouvoir facilement faire plus, c’est juste le coup de s’y mettre…

    1. Merci. Il débute à peine, mais j’ai prévu pas mal de trucs, comme créer un ScriBuJo en un mois en février et plusieurs défis d’écriture variés pour aider à la régularité. Ce challenge peut se poursuivre sur le reste de l’année (aussi longtemps qu’on veut en fait) en changeant l’objectif chaque mois. 🙂 Tu pourras aussi augmenter si tu vois que c’est trop simple (j’ai 444, mais je suis régulière depuis deux ans, c’est peu les jours où je bosse, mais c’est interminable les jours où la vie vient me mettre des bâtons dans les roues).
      J’ai un livre à réviser et corriger (11 scènes de faites sur 131…) d’ici avril/mai donc je te comprends totalement. J’ai mis un système de suivi hebdo d’objectifs si jamais ça peut t’aider. J’irai jeter un coup d’oeil à ton blog d’écriture une fois que j’aurai fini de préparer janvier et février, je débute en blogging et les fêtes n’ont pas du tout aider mon planning…

      1. J’ai vu ça pour février, j’attends de voir ça avec intérêt ; je suis à l’affut de toutes les idées pour appliquer le BuJo à l’écriture ! Bon courage pour ton blog, c’est vrai que c’est chronophage, j’espère que tu réussiras à atteindre tes objectifs !

        1. Merci. J’espère que mes suggestions t’intéresseront et qu’on réussira à avancer chacune de nos objectifs. Parce que mine de rien, personne le fera pour nous. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *