Les Bases du BuJo : Future Log & co

Ce dossier est en 7 parties :

1. Les Bases du BuJo : Future Log & co <- Vous êtes ici.
2. Future Log & co : Future Log
3. Future Log & co : Calendex
4. Future Log & co : Méthode Alastair
5. Future Log & co : Événements récurrents
6. Future Log & co : Anniversaires & fêtes
7. Future Log & co : Et si vous tentiez l’hybride selon vos besoins ?


Toute personne qui a entendu parler du Bullet Journal et qui cède à son appel, se retrouve, à un moment ou à un autre, face au concept de base et à ces termes pas très clairs pour les non-anglophones. Je vous ai préparé un petit lexique (et un résumé des bases), mais ça ne fait qu’effleurer le sujet.

Je vais tâcher de vous expliquer les choses de façon assez simple en développant le pourquoi du comment et les alternatives à travers des mini dossiers.

Je vois de plus en plus de personnes qui tentent le coup et qui ne comprennent pas ou qui zappent simplement le « Future Log ». Quand on parle anglais comme une vache espagnole, on peut se demander ce que ça mange l’hiver, cette bête-là !

Je BuJote, tu BuJotes, on copie le joli calendrier

La plupart de ceux qui survolent le concept pensent que ce n’est bêtement qu’un calendrier, et il faut bien avouer que cette page, quand elle est vide, ça ressemble à ça.

Malheureusement, dans la vie d’un(e) Bujoteur(se), il y a l’étape de frénésie ou de boulimie. Pas de trouble de santé en perspective, rassurez-vous, juste une envie incontrôlable de copier toutes les pages qui passent, qu’on en ait besoin ou non. Ce n’est pas grave et passé quelques semaines, on se lasse très vite des 25 collections à mettre à jour sur des défis qu’on ne compte pas tenir. Même si, sur le coup, ça avait l’air cool.

Comme on veut essayer tout ce qu’on voit, on ne cherche pas à comprendre en détail toutes les pages ni à analyser ses besoins. Pour le future log, c’est pareil. Un joli calendrier, avec toute l’année sur deux pages où on n’a pas remarqué le code couleur prévu tout en bas. 3 belles et grandes lignes par page avec un calendrier du mois sur la partie gauche, mais qui restent désespérément vides, faute de savoir quoi y mettre.

En plus, il y a des dérivés, comme le Calendex et la Méthode Alastair, qui ont vocation à le remplacer selon les contraintes de chacun(e) et les avoir en doublon tels quels est une perte de temps.

Future log ou vue annuelle, c’est quoi ?

Cette page va au-delà du simple calendrier. Elle nous permet de noter les événements à venir sans garder de la place pour toutes les dates où vous n’avez rien. Attention, elle ne sert pas à planifier le mois en cours, ce qui est la vocation de la page mensuelle (ou monthly).

Ici on note juste les choses qui viendront plus tard, comme le rendez-vous chez le dentiste dans un mois, les dates de congés, les sorties entre potes prévues 3 mois à l’avance pour arranger tout le monde et les grands événements qu’on prévoit un an à l’avance comme les mariages et autres fêtes.

Bien choisir entre les alternatives (Calendex, Méthode Alastair…)

Je vous montre quelques exemples visuels et des pages complémentaires, chacun aura son propre article dans la suite du dossier.

Future Log

FL - Future Log
Version light pour l’exemple et pour utiliser les pages réservées du Rhodiarama Goalbook.

2 ou 3 mois par page, simple et efficace, surtout avec l’enregistrement rapide. Il est pratique pour les événements qui durent « 1-7 Vacances » et quand on a peu de choses à mettre (surtout si on met 3 mois par page).

Calendex

FL - Calendex
Pareil, j’utilise les pages réservées du Goalbook. La mise en couleur des cases numérotées est optionnelle, il me sert à savoir de quel jour il s’agit. La numérotation est en 1.31 parce qu’ils font références à des pages du premier BuJo de la série avec le threading ou filage.

Inspiré des mois en colonnes des agendas. On note le numéro de la page où se reporter pour savoir de quoi il est question. Cumulable avec un code couleur. Peut permettre de gagner des pages par rapport au Future Log, mais implique de tourner des pages dès qu’on veut une info. Utile pour les journées assez remplies ou les renseignements exhaustifs. Le point noir est de devoir éplucher pas mal de pages à la migration (changement de BuJo).

Méthode Alastair

BuJo-Forward-Planning
Version du créateur Alastair. Celle là, j’ai eu la flemme de la faire vu qu’il n’y a pas de pages dédiées à tester (ou à rentabiliser, mais ça vous en saurez plus dans le dernier article du dossier!).

Liste améliorée, optimisée pour ceux qui ont beaucoup de choses à noter ou à l’inverse, pour gagner de la place pour ceux qui ont peu d’entrées à mettre (1 ou 2 pages contre un minimum de 4 pour le Future Log).

Événements récurrents

Pour gagner de temps, de la santé mentale et l’espace, vous pouvez faire une compilation de tout ce qui se répète et ne le reporter que dans la vue mensuelle.

Anniversaires et fêtes

Centraliser toutes ses infos sur une seule page (simple ou double) permettra d’avoir une vue globale et un peu plus focalisée que de balancer les dates au pif dans le Future Log. Plus pratique aussi quand on vous demande quand a lieu tel événement.

Et si vous tentiez l’hybride selon vos besoins ?

Reprendre un concept en le comprenant c’est bien, mais l’adapter à ses propres besoins, c’est mieux. Je vous montrerai ma version.

N’hésitez pas à partager en commentaire, sur la page FB ou le forum des photos de vos pages, demander des conseils, des éclaircissements ou discuter d’optimisation.

Vous en saurez plus sur chaque page abordée ici dans la suite du mini dossier. Mais ça, c’est une autre histoire…


Ce dossier est en 7 parties :

1. Les Bases du BuJo : Future log & co <- Vous êtes ici.
2. Future Log & co : Future Log
3. Future Log & co : Calendex
4. Future Log & co : Méthode Alastair
5. Future Log & co : Événements récurrents
6. Future Log & co : Anniversaires & fêtes
7. Future Log & co : Et si vous tentiez l’hybride selon vos besoins ?

8 réflexions au sujet de « Les Bases du BuJo : Future Log & co »

  1. Je suis curieuse de voir tes explications sur le Calendex que je n’ai jamais vraiment compris 🙂
    Pour ma part, j’ai opté pour la méthode Alastair, mais renouvelée chaque mois. Sur la page mensuelle, il me faut une page et demie pour le calendrier du mois ; j’utilise la demi-page restante pour faire un future log. Je programme peu de choses très longtemps à l’avance, du coup la plupart des entrées du future log trouveront leur place dans le calendrier au mois suivant, et j’ai maxi deux lignes à recopier pour plus tard dans le nouveau future log.

    1. Oh, ça me fait plaisir de te revoir ici !
      Je suis entrain d’écrire justement l’article sur le Calendex. N’hésite pas à me dire si ce n’est pas clair quand tu l’auras lu (théoriquement, il sort vendredi).
      J’utilise aussi la méthode Alastair, un peu customisée pour placer tous les calendriers sur une double page (je n’aime pas quand la moitié de la page est vide et je suis passé sur A5 pour le perso à cause des carnets Rhodiarama XD Et je viens de voir qu’ils les font aussi en A6 maintenant…).
      Si tu n’as pas besoin d’un vrai futur log, tu as raison de ne pas t’en embarrasser. J’en ai mis un pour ne pas avoir à tracer des lignes et des tableaux à répétition (ces temps-ci, je suis toujours à la bourre sur les pages hebdos… je te parle même pas des mensuelles). La plus part des traits sont fait à main levée. 🙂
      Tu pourras partager ta version sur le dernier article si tu veux, il traite des hybrides personnalisés.

        1. Merci. Pour ta version, tu as un peu de temps, ce sera théoriquement le 16 octobre. Il faut que j’arrête d’avoir des dossiers qui se croisent, qui sont dépendant du timing et qui ont besoin d’autres articles, tout mon planning est chamboulé ! (Hint : le prochain est pour préparer le NaNo. Oh, et j’ai pas rajouté les articles du défi de septembre…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *