Journée mondiale de la procrastination… ou pas !

Salut à toutes et tous !

Aujourd’hui, nous sommes la journée mondiale de la procrastination.

Je l’ai découvert il y a 20 minutes.

Ce matin, j’ai eu envie de me lancer un défi fou de guedin : envoyer en bêta toutes les parties de l’épisode 2 avant de commencer sa publication vendredi 12 avril. (C’est bien, je viens de voir que j’ai une semaine de plus que dans mon estimation… donc ça devrai rentrer encore mieux dans le temps imparti ! 😀 )

Ah oui, pour celles et ceux qui ne suivent pas sur FB et/ou Twitter, j’ai fais plein de changements internes que vous ne verrez même pas. En résumé, je diminue le nombre d’épisodes, qui deviennent plus gros et qui correspondent chacun à une histoire plus ou moins conclusive, pas à une petite étape de l’histoire principale. Bref.

Forte de cette motivation, je me suis mise à travailler ce matin (avec 2h de retard sur le planning en plus du temps perdu à cogiter là dessus). J’ai fini l’intégralité de la révision de la partie 1 de l’épisode 2, ainsi que les différentes corrections et je l’ai même envoyé en bêta.

Plutôt pas mal pour LA journée de la Procrastination, non ?

Sur ce, repas, pause de midi et j’y retourne ! On va pas gâcher cette énergie et cette motivation qui est là juste grâce à mon instinct de contradiction ! (Oui, à ce niveau là, c’est plus un esprit, c’est une volonté propre qui ne me laisse pas le choix. :p )

Mais ça, c’est une autre histoire…

2 commentaires sur “Journée mondiale de la procrastination… ou pas !

  1. Ah ben c’est du beau ! Tu pouvais pas remettre à demain, comme tout bon procrastinateur ? ^^
    Sans rire, c’est bien, tu abats un gros travail. As-tu eu des news de Rocambole pour ton texte ?

    1. Ce matin j’ai bien bossé mais cet aprem pas moyen de me concentrer. Donc j’ai prévu des trucs sur Twitter juste pour dire que aujourd’hui, j’ai pas procrastiné. 🙂 Par contre demain… ça l’histoire ne le dit pas. XD
      Pour Rocambole, j’avais reçu un mail disant je recevrais une réponse dans le courant de la semaine. Je pense que le passage à Paris Livre a perturbé l’organisation habituelle. Dès que je sais, je te dis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *