La Renaissance des Masques. Saison 1, épisode 01, partie 6/7. Anya fixait le Shanov’in sans comprendre, la tête inclinée sur le côté. Les yeux gris de Mo’an — couleur rare que ce soit chez les Adorateurs ou les autres peuples — se voilèrent un instant. Il secoua la tête et reprit, sans faire face à son auditoire : — Pour faire simple, ils ont besoin d’un ancrage, d’un mortel qui les rattache à notre monde… — On sait, trancha Kylee, qui s’agitait comme un monstre en cage, pour les Incarnations, blabla. Yla, votre Gardienne de la Vie n’en a pas. Ça n’explique pas pourquoi elle n’est pas revenue.

La Renaissance des Masques – Épisode 1 – Partie 6/7

Là où tout à commencé :

Derniers épisodes parus :


Et maintenant, la suite…

Anya fixait le Shanov’in sans comprendre, la tête inclinée sur le côté

Les yeux gris de Mo’an — couleur rare que ce soit chez les Adorateurs ou les autres peuples — se voilèrent un instant. Il secoua la tête et reprit, sans faire face à son auditoire :

— Pour faire simple, ils ont besoin d’un ancrage, d’un mortel qui les rattache à notre monde

— On sait, trancha Kylee, qui s’agitait comme un monstre en cage, pour les Incarnations, blabla. Yla, votre Gardienne de la Vie n’en a pas. Ça n’explique pas pourquoi elle n’est pas revenue.

Anya se mordit la joue et adressa un sourire d’excuse à Mo’an. Son regard fuyait et il se courbait de plus en plus. Elle ne réussissait pas à capter son attention pour lui montrer son soutien. Comme s’il se le refusait. Comme s’il trouvait juste de souffrir.

— Si vous voulez qu’Yla produise de l’air, les autres Gardiens doivent créer des conditions favorables. Vous devez chercher une personne compatible avec chaque Gardien.

Une nouvelle bourrasque secoua la tente. Le vacarme couvrit les paroles du Shanov’in. Par réflexe, Anya se protégea le visage du bras.
Trop fréquent pour être normal.

Mo’an semblait y être habitué.

— Et on va les trouver où ? demanda Kylee une fois qu’on s’entendait à nouveau. Ça ne court pas les rues les volontaires, surtout que les Adorateurs se détournent des Temples !

— Avant les Masques tels que nous les connaissons, la coupa Vidya, chaque Temple protégeait une famille liée au Gardien du Temple en question. Malheureusement, celle du Temple d’Ouros du Ciel a disparu avec la création des Masques.

Anya se dandina sur son coussin et emmêla ses doigts.

— Il n’y a plus que quelques prêtres au Temple du Métal, c’est pour ça que des Puches s’y sont installés pour leurs expériences.

Vidya croisa les bras et posa son menton dans sa main :
— Alors nous avons un problème. Avec deux familles disparues…

La terre trembla à nouveau, ainsi que la tente. Vidya s’interrompit. Anya et Kylee sur leurs pieds, les armes au clair.

— On peut pas discuter tranquille, non ? grogna Kylee avançant vers l’entrée.

Personne. Anya risqua un coup d’œil à l’extérieur. Pas un humanoïde à porté de vue.

— Ce n’est pas Ke-ï, ni aucun membre de la Meute, annonça Mo’an en se massant la nuque. L’absence des Gardiens implique bien plus que vous ne le pensez. Les vents ne sont plus canalisés, les températures ne sont plus régulées, des morceaux de glaciers ou de roches se décrochent. Et je n’y peux plus rien. Il vous faut des volontaires. Que chaque Gardien choisisse un Élu pour son ancrage. C’est tout ou rien

Kylee s’approcha du Shanov’in comme un prédateur. Anya retint son bras juste avant qu’iel ne l’attrape par le col. Cela ne l’empêcha pas de lui crier au visage :
— « Tout ou rien » ? Rien que ça ? Et on règle ça comment nous ? Puisque les si puissants Shanov’ins ne lèvent même pas le petit doigt

Mo’an se tassa sur lui-même. Son regard se voila à nouveau. Kylee fronça le nez et quitta la tente devant son silence. Les renforts métalliques de ses bottes claquaient sur le sol rocheux.

Le cœur d’Anya se serra. Tout ça, c’était trop pour sa sœur. Kylee n’avait jamais su gérer sa colère. D’autant plus quand iel ne pouvait pas changer les choses.

Ce n’était pas une raison pour s’en prendre à Mo’an. Anya s’agenouilla à côté de lui. Elle posa le bout des doigts sur le canon d’avant-bras en cuir et fourrure qu’il portait, prête à les retirer. Les Adorateurs n’aimaient pas le contact avec les étrangers.

— Ce n’est pas facile, je sais. Toutes ces… (Anya désigna d’un geste ample tout ce qui représentait les Gardiens et leur culte.) Tout ça, c’est nouveau pour nous. Ça nous dépasse. Les Puches ne croient pas et pourtant, nous avons vu les conséquences des actes des Masques. Il faut juste un peu de temps à Ky pour accepter qu’iel ne peut rien y faire.

Mo’an acquiesça et son visage reprit des couleurs :
— Je suppose que vous êtes les jumelles qui ont déniché les archives de l’Archi-prêtre La’ai ?

Anya écarquilla les yeux puis elle hocha la tête avec hésitation. Mo’an se laissa aller un peu en arrière, dans une position moins tendue. Pensif, il recoiffa ses cheveux bleu cendré.

— Vous semblez avoir beaucoup de chance. Peut-être est-ce ce qui nous manque pour sauver notre monde.

— Vous avez déjà essayé… et ça n’a pas marché ?

Le regard Mo’an se perdit dans les tentures au-dessus de lui. Comme s’il y attendait un signe. Après un moment, il soupira et acquiesça.

— J’ai demandé aux Masques. Des jours entiers. Quoi faire ? Si je pouvais aider d’une façon ou d’une autre ? Ils n’ont pas répondu. Ils n’appartiennent plus à ce monde. Sans les anciennes pratiques comme ce rituel que vous avez découvert, ils ne pourront revenir. Une vieille légende raconte qu’ils choisissaient des sortes… d’Élus, avant les Masques. Eux pourraient encore leur parler et faire le nécessaire.

Un frottement de tissu attira l’attention d’Anya. Vidya s’agitait.

— Voilà une information qui nous aidera.

— Hélas, je n’en ai pas d’autres à vous offrir.

La prêtresse posa sa main libre sur sa poitrine, hocha la tête et s’excusa pour envoyer un message à La’ai.


Suite vendredi 5 avril.

N’hésitez pas à vous inscrire à la newsletter dédiée (un seul envoi hebdomadaire avec le lien direct de l’épisode et les annonces des nouveautés).


3 commentaires sur “La Renaissance des Masques – Épisode 1 – Partie 6/7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *