La Renaissance des Masques. Saison 1, épisode 01, partie 7/7. Anya se sentit moins écrasée par leur perspective d’avenir. Cette fois, c’est la bonne ? Elle hésita. Le poids qu’elle avait sur l’estomac remonta pour l’oppresser davantage. Elle n’en serait pas libérée tant qu’elle n’en aurait pas parlé. Obtenir une entrevue avec Le Fameux Shanov’in, pour une Puche qui plus est, c’était tellement rare. Et maintenant, plus personne ne la jugerait ou ne se moquerait…

La Renaissance des Masques – Épisode 1 – Partie 7/7

Là où tout à commencé :

Derniers épisodes parus :


Et maintenant, la suite…

Anya se sentit moins écrasée par leur perspective d’avenir.

Cette fois, c’est la bonne ?

Elle hésita. Le poids qu’elle avait sur l’estomac remonta pour l’oppresser davantage. Elle n’en serait pas libérée tant qu’elle n’en aurait pas parlé.

Obtenir une entrevue avec Le fameux Shanov’in, pour une Puche qui plus est, c’était tellement rare.

Et maintenant, plus personne ne la jugerait ou ne se moquerait…

Les yeux baissés, Anya se racla la gorge. Elle tenta de se redresser. Seul un petit filet de voix sorti :

— Vous savez… je vous admire.

— Parce que j’ai soi-disant sauvé le monde ? Demanda Mo’an sur la défensive.

Il balaya l’idée d’un geste.

— Regardez où nous en sommes.

Une poigne glacée enserra le cœur d’Anya. Elle joignit ses mains devant ses lèvres pour s’empêcher de les triturer. Pas besoin de montrer son trouble.

Le Shanov’in remit de la poudre et des herbes dans l’encensoir. La fumée recommença son ascension vers les tentures des Masques. Le parfum résineux et balsamique s’intensifia.

Anya reprit d’une voix timide :

— Non, je suis désolée. Je ne voulais pas dire ça. Enfin… oui, mais… non. La langue des Adorateurs est compliquée.

Anya risqua un coup d’œil. Mo’an attendait la suite, une expression douce et patiente sur le visage. Il était plus en confiance maintenant, mais ne semblait pas à l’aise pour autant.

— Je voulais dire… quand vous avez fait ce qu’il fallait.

Mo’an éclata d’un rire innocent — mais sans joie — qu’il contint. Il jouait avec le coin du coussin à côté de lui.

— Je n’ai vraiment pas fait grand-chose. J’ai écouté les Masques et mon compagnon. Ce sont eux qui ont tout fait. Ke-ï m’a forcé à rencontrer la Meute et c’est ce qui a tout déclenché. Sinon je serai resté un jeune Shanov’in zélé de plus qui aurait certainement péri sur le champ de bataille.

Il se cache derrière un sourire. Son regard dégage tant de tristesse. Il est si… attendrissant.

Anya secoua la tête pour se reprendre. Ce genre de pensées était inconvenant comme disait Vidya. Ceci dit, Mo’an était loin d’être moche, même pour ses critères de Puche.

Elle se donna une pichenette sur les doigts. Concentration !

— Peut-être, mais vous avez réuni les informations et résolu l’énigme. C’est vous qui avez mis un terme à cette guerre. Vous avez trouvé ce que vous deviez faire et vous l’avez fait.

Mo’an se recoiffa l’air absent et fixa le trou lumineux au-dessus de lui, entre les tentures :

— J’ai plutôt découvert qui j’étais au fond de moi. J’ai arrêté de laisser d’autres personnes me modeler à leur convenance.

Anya se tordit les doigts, la tête basse.

Après un instant, elle continua d’une petite voix :

— Moi aussi, un jour, j’espère trouver qui je suis et ce que je suis sensée faire.

Mo’an posa avec délicatesse sa main sur l’avant bras ganté d’Anya. Son regard gris semblait lire en elle. Lire des choses dont elle ignorait l’existence.

— Vous y arriverez.

Son intonation était plus douce et en même temps, plus ferme. Les mots s’ancrèrent en elle. Ils lui donneraient la force de continuer.

— Je prie tous les jours pour que quelqu’un corrige mes erreurs comme je ne peux plus le faire. Elles ont enfin été exaucées. Vous êtes la réponse que j’attendais. J’ai confiance.

Anya écarquilla les yeux. Cela devenait sur-réaliste.

— Vraiment ? demanda-t-elle, stupéfaite.

— J’ai plus confiance en votre réussite que je n’en ai jamais eu en moi-même.

Une bouffée d’euphorie remplaça son angoisse et la transporta. Elle se redressa d’un bond, incapable de tenir en place :

— Merci beaucoup. Nous allons mettre notre chance au service de La’ai pour chercher ces Élus dont vous nous avez parlé. Ils ne doivent pas être si durs à trouver… en plus, ils ne sont pas nombreux.

Le Shanov’in s’inclina, les mains l’une sur l’autre au centre du torse :

— Que les Gardiens vous accompagnent.

Anya fit tourner son poignet en guise de salut et sortit, aussi légère qu’un rai de lumière.


Suite vendredi 12 avril.

N’hésitez pas à vous inscrire à la newsletter dédiée (un seul envoi hebdomadaire avec le lien direct de l’épisode et les annonces des nouveautés).


2 commentaires sur “La Renaissance des Masques – Épisode 1 – Partie 7/7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *