ScribuJo 22 (Fr)

English version here.

Page Antisèche (condensé des trucs à appliquer)
Au fil des lectures dues aux pages précédentes, vous aurez forcément décelé des forces et des faiblesses dans vos écrits (vous l’avez peut-être déjà fait). Même les meilleurs en ont et l’objectif est de les gommer à la révision. Comme dit si bien Hemmingway « The first draft of anything is shit! ».

Si vous êtes du genre à faire une révision moins approfondie que moi, je ne sais pas si cette page vous sera très utile. C’est sûr qu’à retravailler des heures un texte, on perd la fraicheur du premier jet, mais dans certains cas, c’est plus que nécessaire.

À vous de trouver ce qui marche pour vous et qui vous plaît, parce que c’est une étape très importante, mais difficile, surtout si votre nouveau projet à l’air bien plus intéressant que celui que vous devez retravailler. Sans oublier que si vous n’écrivez pas dans le but d’être édité, la révision peut se limiter à une correction orthographique.

Si vous avez une antisèche qui vous permet de vérifier qu’il ne manque rien à votre texte, vous gagnerez du temps.

Je me suis développé une checklist de la mort que j’utilise dans chaque scène lors des révisions, avec tout ce que j’avais tendance à oublier — ou au contraire à trop mettre. Elle contient entre autres :

  • identification du personnage de point de vue dès le début de la scène et à chaque changement
  • description de l’endroit où se déroule la scène si ça a changé par rapport à la précédente
  • éviter le syndrome des têtes qui parlent (ce qui veut dire que les gens ne font rien du tout, à part parler, donc cela pourrait très bien être juste des têtes flottantes)
  • alléger les dialogues des « tags » inutiles « dit-il », « cria-t-il », etc. (je ne connais pas le terme français, si jamais quelqu’un le connait.) Il ne s’agit pas de tous les enlever, mais un dit-il à chaque phrase, c’est lourd et ça ne sert à rien.

Je reviendrais là-dessus en détail et de toute façon, j’ai deux ebooks qui parlent de checklist à vous présenter dans quelque temps.
Pas besoin de faire de l’artificiel ou du joli, c’est juste pour vos yeux et rien d’autre. Plus vous la synthétiserez, plus vous auras envie de vous en servir. Enfin moi, c’est comme ça que ça marche et j’ai noté une amélioration conséquente de la qualité de mes écrits (et une baisse de la prise de tête lors du retravail !)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *