Stage – Jour 18

J’ai bien avancé, j’ai scénarisé toute ma saison 1 (qui est un peu plus rebondissante qu’avant, c’est mieux) et qui permet de remettre en avant d’ancien personnages… qui n’ont pas encore leur histoire écrite (elle est prête à être écrite, je vous jure), mais qui agissent 5 ans avant le début de la série.

J’ai aussi voulu écrire les beats de l’épisode 1 (ces espèces de résumés) pour gérer mes fils scénaristiques comme une vraie marionnettiste mais… il s’est trouvé qu’à la place, j’ai fais un chouilla plus de 1000 mots. J’ai presque fini mon « pilot », même si au final, il ne va contenir que la moitié de ce que je voulais y mettre. La fin sera un peu rapide, mais sans être trop expédiée et ouvrira sur quelque chose, même s’il faudra attendre l’épisode 2 pour en savoir plus.

J’ai avancé dans mes fiches personnages un petit peu et surtout j’ai fais mumuse avec Aeon pour faire une timeline de suivi de l’avancement du projet. Ça m’évitera de balader le projet entre plusieurs applis de suivi de tâches, parce que Trello permet de balader les petites cartes et de leur mettre des couleurs, evernote de stocker le travail dans la note avec la dead line, le calendrier parce que plusieurs applis peuvent l’alimenter et qu’on peut les déplacer comme on veut, etc. Là, j’ai mon suivi de progression, que je maj le soir en même temps que le bilan ScriBuJo et je vois quelle tâche a pris combien de temps du moment où je l’ai commencée au moment où je l’ai finie… Comme ça fait une grosse bande opaque, ça devrait aussi m’aider à ne pas trop laisser traîner une tâche quand je la commence.

Vous saurez que d’après cette merveilleuse timeline, je suis sensée avoir fini le « pilot » samedi et il devrait être prêt à être envoyé aux bêta dans la foulée. N’hésitez pas à me faire remarquer que je traine si jamais je dépasse cette date (ça ne devrai pas trop… sauf si je décide de laisser reposer le texte quelques jours avant de faire mes corrections stylistiques). Ça me ferai une bonne occasion de remplir mes fiches persos avant qu’on ne revoit plus les persos en question par exemple.

Mais ça, c’est une autre histoire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *